Michèle Schmite – infos complémentaires

Paru dans la presse

[…]Disciple de la grande Aurélie Nemours, pionnière française de l’abstraction pure et dure, Michèle Schmite poursuit, depuis les années 50, une oeuvre exigeante qui s’ouvre peu à peu à la figuration. Grands formats, diptyques, ou triptyques de couleurs fortes, fonds zébrés de graphismes primitifs, , tout évoque le bonheur de peindre en dehors des sentiers battus. L’oeuvre d’une femme indépendante.
François Baudot, journaliste

Copyright © 2012 - Galerie Couteron - All Rights Reserved - designed by knk